ThinkSci Outreach Program gagne un prix de promotion des neurosciences de l’ACN

L’Association canadienne des neurosciences est fière d’annoncer qu’elle soutient le programme de sensibilisation ThinkSci par l’entremise d’un prix de sensibilisation et de promotion de l’ACN 2023.

Le « ThinkSci Outreach Program » est une initiative basée sur des ateliers organisés et dirigés par des étudiants de premier cycle et des étudiants diplômés, dans le but d’immerger les élèves de terminale et les étudiants de première année du CÉGEP dans le monde de la neurophysiologie. Son objectif à long terme est d’atteindre les communautés locales, régionales et nationales d’étudiants sous-représentés au Canada.

Apprenez-en plus ici (en anglais)

Investir en science profite à tous les Canadiens

L’ACN partage avec vous le mémoire que nous avons soumis au comité des Finances de la Chambre des communes  (FINA), qui mène actuellement ses consultations en vue du budget fédéral 2024. – nos trois recommandations sont

L’Association canadienne des neurosciences recommande ce qui suit :

Recommandation 1 : Que le gouvernement double les budgets des trois principaux organismes de financement fédéraux : Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), au profit de tous les Canadiens. Cette recommandation vise à amener l’investissement canadien dans la recherche scientifique à un niveau comparable à celui des autres pays du G7.

Recommandation 2 : Que le gouvernement du Canada double le soutien aux étudiants diplômés et aux boursiers postdoctoraux en augmentant à la fois la valeur et le nombre des bourses accordées dans le prochain budget. Conjointement avec la recommandation 1, cette recommandation permettra à la prochaine génération de scientifiques d’avoir les moyens de participer pleinement à l’économie du savoir au Canada.

Recommandation 3 : Que le gouvernement du Canada fasse de la recherche sur le cerveau et la santé mentale une priorité nationale en investissant dans la recherche visant à comprendre le cerveau par l’entremise d’organismes bien établis et dignes de confiance dans le domaine.

Lisez notre soumission complète pour la soumission pré-budgétaire de FINA ici  (en cours de traduction):

Continuer la lecture

Opportunités de mobilisation – Juin 2023

Vous trouverez ci-dessous plusieurs possibilités de soumettre des mémoires dans le cadre de diverses études menées par des comités de la Chambre des communes. La présentation d’un mémoire à une étude est une excellente occasion de faire connaître le travail important que vous accomplissez et la nécessité pour le gouvernement de continuer à investir dans la science et la recherche. Les soumissions ne doivent pas dépasser 2 000 mots, y compris les notes de bas de page, les graphiques et les images. L’ACN soumet des mémoires au nom de l’organisation pour un grand nombre de ces études, mais les scientifiques et les chercheurs individuels sont invités à faire de même. Continuer la lecture

Réponse de l’ACN au budget fédéral 2023

Réponse au budget déposé le 28 mars 2023

L’Association canadienne des neurosciences joint sa voix au reste de la communauté scientifique pour exprimer sa déception face au manque de soutien à la science, à la recherche et aux étudiants dans le budget 2023.

Certaines questions restent sans réponse à la suite de ce budget :

Comment le gouvernement peut-il ne pas reconnaître que la recherche fondamentale est le moteur de l’innovation et de la croissance économique ?

Continuer la lecture

Deux députés fédéraux visitent le laboratoire de Louis-Eric Trudeau à l’Université de Montréal

Le Dr Louis-Eric Trudeau, neuroscientifique de l’Université de Montréal et son équipe de recherche ont accueilli le 4 avril dernier deux députés fédéraux, messieurs Yves-François Blanchet, chef du  Bloc Québécois et monsieur Maxime Joncas-Blanchette, député de la région de Rimouski et responsable des dossiers scientifiques pour ce parti. L’objectif était de discuter du financement de la recherche en neurosciences et plus largement dans le domaine biomédical au Québec et au Canada et aussi des défis de partager les découvertes scientifiques en français. Les deux députés ont exprimé un appui sans équivoque pour un meilleur financement fédéral de la recherche.

Les visites de laboratoire sont un excellent moyen d’entrer en contact avec votre député et de mettre en valeur l’importance de la recherche scientifique pour le Canada. Félicitations Louis-Eric pour cette excellente initiative!

Lisez notre mémoire soumis aux consultations pré-budgétaires du ministre des Finances

L’ACN a fait les recommandations suivantes au Ministre des Finances, dans le cadre des consultations pré-budgétaires:

L’Association canadienne des neurosciences fait les recommandations suivantes :

Recommandation 1: Que le gouvernement du Canada augmente ses investissements dans les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) pour le bénéfice de tous les Canadiens. Nous exhortons le gouvernement à adopter un plan quadriennal visant à doubler les budgets des trois principaux organismes de financement fédéraux (IRSC, CRSNG, CRSH) en commençant par une augmentation de 25 % dans le prochain budget.  Cette recommandation vise à amener les investissements canadiens dans la recherche scientifique à un niveau comparable à celui des autres pays du G7.

Recommandation 2: Que le gouvernement du Canada augmente de 50 % son soutien aux étudiants diplômés et aux boursiers postdoctoraux afin d’accroître à la fois la valeur et le nombre de bourses accordées dans le prochain budget. Conjointement avec la recommandation 1, cette recommandation fera en sorte que notre prochaine génération de scientifiques ait les moyens de participer pleinement à l’économie du savoir du Canada.

Recommandation 3: Que le gouvernement du Canada fasse de la recherche sur le cerveau et la santé mentale une priorité nationale en investissant dans la recherche visant à comprendre le cerveau par l’intermédiaire d’organismes bien établis et fiables dans le domaine.

Lisez notre mémoire soumis aux consultations pré-budgétaires

 

Première journée sur la Colline parlementaire en personne de l’Association canadienne des neurosciences

L’Association canadienne des neurosciences a tenu sa première Journée de la colline parlementaire en personne le 3 novembre 2022 à Ottawa. C’était l’occasion pour notre équipe de représentants de rencontrer en personne ou virtuellement des députés, des sénateurs, des membres du personnel parlementaire et d’importants hauts fonctionnaires pour plaider en faveur d’un soutien accru aux IRSC, au CRSNG et au CRSH, d’un augmentation des bourses d’études supérieures et de bourses postdoctorales, et pour faire de la recherche sur le cerveau et la santé mentale une priorité nationale. Continuer la lecture

Lisez la soumission de l’ACN aux consultations pré-budgétaires pour le budget 2023

Parliament - Centre block

L’ACN a soumis un mémoire aux consultations pré-budgétaires du comité permanent des finances de la Chambre des communes (FINA).

Nos trois recommandations sont les suivantes

L’Association canadienne des neurosciences recommande ce qui suit :

Recommandation 1: Que le gouvernement du Canada augmente les investissements dans les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) pour le bénéfice de tous les Canadiens. Nous exhortons le gouvernement à adopter un plan de quatre ans visant à doubler les budgets des trois principaux organismes de financement fédéraux (IRSC, CRSNG, CRSH) en commençant par une augmentation de 25 % dans le prochain budget.  Cette recommandation vise à amener les investissements canadiens dans la recherche scientifique à un niveau comparable à celui des autres pays du G7.

Recommandation 2: Que le gouvernement du Canada augmente de 50 % son soutien aux étudiants diplômés et aux boursiers postdoctoraux afin d’accroître à la fois la valeur et le nombre de bourses accordées dans le prochain budget. Conjointement avec la recommandation 1, cette recommandation fera en sorte que notre prochaine génération de scientifiques ait les moyens de participer pleinement à l’économie du savoir du Canada.

Recommandation 3: Que le gouvernement du Canada fasse de la recherche sur le cerveau et la santé mentale une priorité nationale en investissant dans la recherche visant à comprendre le cerveau par l’intermédiaire d’organisations bien établies et fiables dans le domaine.

Lisez notre soumission complète ici:

Investir dans la recherche scientifique pour la santé et la prospérité des Canadiens d’aujourd’hui et de demain