Nouvelles de neuroscience canadiennes

Les patients souffrant de troubles de l’humeur et d’anxiété présentent des anomalies similaires dans les circuits de contrôle du cerveau.

Dr. Sophia Frangou. Credit: Paul Joseph/UBC
Sophia Frangou

La Dre Sophia Frangou a récemment été nommée titulaire de la Chaire d’excellence du président de l’UBC en santé du cerveau.

De nouvelles recherches publiées récemment dans JAMA Psychiatry montrent pour la première fois que les patients souffrant de troubles de l’humeur et d’anxiété partagent les mêmes anomalies dans les régions du cerveau impliquées dans le contrôle émotionnel et cognitif.

Les résultats sont prometteurs pour le développement de nouveaux traitements ciblant ces régions du cerveau chez les patients souffrant de troubles dépressifs majeurs, de troubles bipolaires, du syndrome de stress post-traumatique et de troubles anxieux. (suite…)

Les régions du cerveau travaillent ensemble pour accomplir des séquences motrices complexes

Jörn Diedrichsen
Jörn Diedrichsen

De nombreuses compétences, comme la dactylographie, jouer d’un instrument ou faire un nœud, reposent sur des séquences complexes de mouvements. Bien qu’il s’agisse d’activités courantes, les chercheurs en sont encore à découvrir comment le cerveau est capable de planifier et d’exécuter tous les mouvements nécessaires pour accomplir ces tâches et d’autres tâches motrices.

Pour mieux comprendre comment les séquences motrices sont représentées dans le cerveau, Atsushi Yokoi, chercheur au CiNet, National Institute of Information and Communications Technology (NICT), et Jörn Diedrichsen, professseur en neuroinformatique à Western University, ont travaillé ensemble pour tracer les séquences de mouvements des doigts. (suite…)

Journée sur la Colline du Parlement de l’ACN – 31 mars 2020 – Appel de participants

L’Association canadienne des neurosciences planifie une journée sur la Colline du Parlement pour plaider en faveur d’une augmentation du financement fédéral de la recherche scientifique grâce à des investissements accrus dans les trois principaux conseils subventionnaires du Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH).

L’Association canadienne des neurosciences veut réunir un groupe diversifié de neuroscientifiques sur la Colline du Parlement pour partager leurs expériences avec les députés, les sénateurs et le personnel de la Colline du Parlement. (suite…)

La science n’était pas un enjeu électoral en 2019, mais elle devrait être une priorité pour le prochain gouvernement.

Par Tarik Möröy et Katalin Tóth – publié dans National Newswatch — 25 octobre 2019

Pendant l’élection de 2019, la question du sous-financement de la recherche scientifique au Canada n’a pas été abordée par les principaux partis et leurs dirigeants. Aujourd’hui, les scientifiques d’un bout à l’autre du pays craignent de ne pas avoir l’appui fédéral nécessaire pour faire des découvertes révolutionnaires qui feront avancer le Canada et le monde.

Les investissements en recherche scientifique ne sont pas simplement importants pour les scientifiques, ils ont surtout une incidence sur la vie quotidienne de nous tous. Des traitements novateurs pour guérir les maladies qui touchent des millions de Canadiens aux nouvelles technologies qui pourront nous aider à faire face à la crise climatique mondiale, la recherche scientifique est essentielle pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui et ceux que nos enfants devront affronter. Ces investissements ne sont pas simplement des dépenses, mais contribuent de manière significative à la prospérité de notre pays qui profite de la présence de scientifiques hautement qualifiés et des connaissances qu’ils génèrent pour stimuler l’économie moderne basée sur l’innovation. (suite…)

Freda Miller gagne le prix Till & McCulloch 2019

Freda Miller
Freda Miller

La Dre Freda Miller a été nommée lauréate du prix Till & McCulloch 2019 pour une nouvelle découverte dans le domaine de la réparation et de la régénération tissulaire qui présente un potentiel pour de futurs traitements. Le prix est décerné chaque année à un chercheur canadien qui a apporté une contribution exceptionnelle à la recherche mondiale sur les cellules souches durant l’année. (suite…)