Brian MacVicar

Brian MacVicar

Brian MacVicar

Texte: Sarah Ferguson (Traduction CAN-ACN)

Brian MacVicar a obtenu son doctorat en neurosciences de l’Université de Toronto en 1980. Il a ensuite commencé un stage post-doctoral à l’Université du Michigan et ensuite à l’École de médecine du New York University.
Il est revenu au Canada en tant que professeur associé à l’Université de Calgary. C’est là qu’il a montré que les astrocytes – un type de cellules gliales dans le système nerveux central (SNC) – ne sont pas des cellules passives comme on le croyait précedemment.

Recherche

MacVicar et son équipe ont découvert que les astrocytes ont des canaux calciques voltage-dépendants. Un canal voltage-dépendant est activé lorsque le potentiel d’action inverse le potentiel de membrane du canal. Ceci ouvre le canal et permet aux ions – dans ce cas des ions calcium – de se déplacer dans la cellule. Après avoir été activé, le canal entrera ensuite dans une période d’inactivation et le flux d’ions calcium sera bloqué.
Cette découverte a alimenté la recherche dans les propriétés des cellules gliales actives dans les années 1990. A cette époque, le groupe de MacVicar étudiait comment la réponse au calcium affectait les neurones tentait de cartographier la propagation de la dépression par rapport aux ondes de calcium.
Brian MacVicar a été impliqué dans le développement des techniques d’imagerie qui peuvent être utilisées pour surveiller les signaux optiques dans le cerveau. Il a été parmi les premiers à visualiser l’activation synaptique dans des tranches de cerveau et pendant des opérations sur des humains. Il a également développé des logiciels d’imagerie qui sont vendus dans le monde entier.
En 2003, il a quitté Calgary et a rejoint le Brain Research Centre et le département de psychiatrie de l’Université de la Colombie-Britannique.
MacVicar possède une expertise dans l’utilisation de la microscopie à deux photos à balayage laser, qui peut être utilisée pour l’imagerie 3D de cellules vivantes. Il a utilisé cette technique pour montrer que le déplacement des ions calcium dans les astrocytes « cause des constrictions vasculaires, régulant ainsi le débit sanguin cérébral.» Cette découverte a des implications pour notre compréhension de la façon dont le cerveau régule son propre approvisionnement en sang et comment ceci peut être influencé par des événements tels que des accidents cérébraux vasculaires ou la démence liée à une insuffisance de circulation sanguine vers les cellules du cerveau.

Postes et Distinctions

MacVicar a été président de l’Association canadienne des neurosciences de mai 2008 à mai 2010. Il a été président du Comité du programme scientifique du congrès inaugural de l’ACN qui a eu lieu en 2007 à Toronto, un poste qu’il a conservé les deux années suivantes.

En 2008, MacVicar a été nommé directeur du «Leducq Foundation Transatlantic Networks of Excellence Program », un projet de collaboration de cinq ans.

Brian MacVicar est présentement co-directeur du Djavad Mowafaghian Centre for Brain Health, une installation qui rassemble des experts en neurosciences, neurologie et psychiatrie pour la collaboration dans la formation, la recherche et le travail clinique.
MacVicar est membre de la Société royale du Canada et l’Académie canadienne des sciences de la santé.

En apprendre plus :

http://macvicarlab.ca/dr-macvicar/
http://www.centreforbrainhealth.ca/about